logo

Bienvenue sur le Chemin de paix

 

Bienvenue sur le site Solidarité Bosnie, Genève
 
c/o Maison des associations, rue des Savoises 15, 1205 Genève

L’ouverture de notre site, en avril 2013, marque une nouvelle étape pour notre association, basée à Genève et créée en janvier 2009. Nous avons poursuivi la mise en œuvre de projets et d’activités menées depuis 1992 dans le cadre d’abord de l’Association et journal Mirna Bosna et ensuite entre 2000 et 2008 de l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica.

Ce nouveau site servira donc à améliorer la promotion de la Marche pour la Paix et du Chemin de paix ouvert depuis 2013 d’avril à octobre. Nous souhaitons aussi mieux faire connaître la Bosnie-Herzégovine et ses atouts.

Au début de la guerre menée contre la République de Bosnie-Herzégovine entre avril 1992 et fin 1995, presque personne ici ne connaissait ce pays et ses habitants ; ce qui a suscité des malentendus, d’autant plus que les bosniaques étaient alors désignés sous le nom de Musulmans (en tant que nationalité).

 ***************************************************************************************************************************

PARTICIPATION A NOTRE FORUM !

Nous constatons qu'il y a chaque mois un millier de visiteurs alors qu'il n'y a en général que 2 ou 3 messages de membres. Il y a donc un décalage anormal que nous vous invitons à corriger en vous inscrivant et surtout en vous exprimant. Il est important de pouvoir avancer ensemble en partageant nos informations, nos idées, nos analyses, nos propositions, ou tout simplement poser des questions. C'est d'ailleurs l'une des conditions essentielles d'une démocratie participative.

 

 *****************************************************************************

Voyage en Bosnie-Herzégovine du 6 au 18 mai 2019  

 

Le 6 mai, nous partons à 17h45 de l’aéroport de Bâle-Mulhouse pour Tuzla où nous logeons une nuit et visitons la ville avant de partir pour Nezuk, oû nous logeons, comme les nuits suivantes, chez les habitants avec un forfait qui comprend aussi d’excellents repas avec les produits du terroir.
Du 7 au 11 mai, nous marchons sur le Chemin de paix avec des étapes d’une quinzaine de kilomètres. Le 11 mai, après une courte étape, nous visitons Srebrenica et ses sources thermales, ainsi que le Mémorial de Potocari sur le génocide de Srebrenica.
Vous découvrirez par de beaux chemins un paysage superbe, avec de belles forêts, des champs agrémentés de meules de foin, des rivières. Les habitants vous accueilleront chaleureusement.
Le 12 mai, journée de visites et de rencontres dans la région de Pobudje.
Le 13 mai, visite de l’Ecole de Nova Kasaba avec ses 137 élèves, qui est en dissidence avec l’enseignement biaisé de la « République serbe », qui a reçu par les Accords de Dayton de 1995 le contrôle de toute la région de Srebrenica, ceci malgré la reconnaissance du génocide.
Du 13 au 15 mai, visite de Sarajevo avec son vieux quartier ottoman le « bacarcija » (dans lequel nous logeons) avec ses ruelles d’artisans et cafés, ses terrasses ombragées, ses belles mosquées et la Place des pigeons, son fameux tram, le Musée national de Bosnie et le Musée de la résistance.
Nous irons aussi  découvrir la pyramide du soleil et le labyrinthe souterrain de Ravne.
Le 16 mai, nous découvrons Mostar et son fameux pont, reconstruit après la guerre et visitons ensuite le monastère soufi de Blagaj à la source de la rivière Buna, sous une impressionnante falaise.
Le 17 mai, visite d’un monastère orthodoxe reconstruit avec de belles fresques et icônes, avant d’aborder la visite de la cité médiévale ottomane de Pocitelj avec ses maisons en toits de pierre.
Nous découvrons ensuite la cité de Stolac avec ses ponts-moulins et le plus important site de « steccis » (pierres gravées) de Bosnie-Herzégovine, de la période bogomile.
Le 18 mai, départ pour Split (côte dalmate deCroatie) ville construite autour du Palais de Dioclétien (empereur romain d’origine illyre). Et à 17h30 retour par Easyjet depuis l’aéroport de Split.

Un pays à découvrir :
Entre le 12ème et le 15ème siècle, le territoire des rois de Bosnie & Herzégovine s’étendait jusqu’à la côte dalmate. Les mines d’argent de Srebrenica (d’où  son nom) était la principale source de richesse du Royaume, qui a construit de nombreux châteaux. Les Bosniaques étaient en majorité bogomiles (cathares) avant de se convertir à l’islam, notamment soufi, à l’arrivée des ottomans (1498-1879). Une période austro-hongroise a succédé jusqu’en 1918 avec la construction d’infrastructures (grands bâtiments, tram de Sarajevo, chemin de fer, routes, bains thermaux, etc.
De 1918 à 1941, ce pays était inclus dans le Royaume de Yougoslavie ; avant d’être de 1941 à 1945 le principal bastion de la résistance anti-nazie de Tito, qui a soutenu la création de la « République de Bosnie & Herzégovine » qui fut l’une des 6 républiques qui ont fondé la Yougoslavie socialiste.
En 1989, Milosevic a pris le pouvoir en Serbie et en 1991 a utilisé l’Armée yougoslave contre la Croatie en 1991 avant de s’attaquer à la République de Bosnie-Herzégovine en 1992 avec le siège de Sarajevo et d’une dizaine d’autres villes et villages, un « nettoyage ethnique » faisant 100'000 morts, dont les 8370 victimes de Srebrenica de juillet 1995 : seul massacre reconnu comme génocide.
Les « Accords de Dayton » de 1995 ont partagé la Bosnie-Herzégovine  en deux « entités » : la « Fédération de Bosnie Herzégovine » et la « République serbe » (49% du territoire (dont des régions qui étaient avant 1992 peuplée d’une majorité de ¾ de Bosniaques, comme Srebrenica.

La « Marche pour la paix » de Nezuk à Srebrenica du 8 au 10 juillet :
Cette Marche a lieu depuis 2005rdans le sens inverse de la colonne des 14'000 hommes partis de Srebrenica le 11 juillet 1995. Seule une minorité des hommes ont survécu, dont ceux arrivés à Nezuk le 16 juillet 1995. Cette Marche honore la mémoire des victimes et constitue un acte de solidarité avec les survivants qui vivent depuis l’an 2000 le long des 80 kilomètres du Chemin de paix.
Cette Marche constitue aussi une réponse citoyenne au risque de reprise du conflit par le biais d’une menace de sécession de la « République serbe ».
PROGRAMME VOYAGE et MARCHE en BOSNIE-HERZEGOVINE du 6 au 18 MAI 2009 :
Lundi 6 mai ; Départ de Bâle par Wizzair à 17h45. Arrivée à Tuzla à 21h45. Logement à Tuzla.
Mardi 7 mai : Visite de Tuzla et départ pour Nezuk.
Mercredi 8 mai : Marche Nezuk-Liplje
Jeudi 9 mai : Marche de LIplje à Glodi
Vendredi 10 mai : Marche de Glodi à Pobudje.
Samedi 11 mai : Marche de 8 km et visite de Srebrenica et du Mémorial de Potocari.
Dimanche 12 mai : Visites et rencontres dans la région.
Lundi 13 mai : Visite Ecole de Nova Kasaba et départ pour Sarajevo. 1ère visite.
Mardi 14 mai : Visite de la pyramide du soleil et labyrinthe de Ravne (vers Visoko).
Mercredi 15 mai : Visite de Sarajevo et source de la Bosna.
Jeudi 16 mai : Départ pour Mostar. Visite de la ville et du Tekhia de Blagaj.
Vendredi 17 mai : Visite d’un monastère orthodoxe, Pocitelj et Stolac.
Samedi 18 mai : Départ de Mostar et retour par Easyjet depuis Split.

BUDGET DU VOYAGE DU 6 au 18 mai (sans le prix des vols) :
Le prix des vols hors saison reste en-dessous de 150 euros aller-retour selon les vols indiqués.
Le budget est en deux parties : Les 7 premiers jours de Tuzla à Sarajevo, comprenant les 5 jours sur le Chemin de paix et le voyage pour Sarajevo pour un total de 170 Euros.
Pour la seconde partie, de Sarajevo à Split, avec la visite de Sarajevo, Visoko, Mostar, Blagaj, Pocitelj et Stolac en Herzégovine, il faut compter 210 Euros, pension et hôtel compris.
Pour l’ensemble du séjour du 6 au 18 mai, il faut compter 380 Euros.
En cas de désistement après inscription, nous exigeons 60 frs de dédommagement, inscrit comme cotisation à l’Association Solidarité Bosnie.
Les frais repas et pique-nique en dehors du forfait Chemin de paix, sont à la charge de chacun. Il faut prévoir un minimum de 40 euros pour la 1ère partie et 160 euros pour la seconde partie du séjour.

INFORMATIONS GENERALES :
Sur demande ou à l’inscription, vous recevrez notre Feuille d’information et le détail du budget.
Avant le départ, entrainez-vous pour la marche (terrain similaire au Jura).
Sur place, nous avons d’excellents partenaires qui parlent français ou allemand. Vous serez partout bien accueillis. Nous souhaitons développer le tourisme rural dans cette région déshéritée et faire connaître la Bosnie-Herzégovine.

Aidez-nous à trouver des groupes de randonneurs pour venir sur le Chemin de paix entre Nezuk et Srebrenica et loger dans la quarantaine de Chambres d’hôte qui ont été équipées par Emmaus de France dans les maisons reconstruites depuis l’an 2000 par les survivants du génocide de Srebrenica !

L’association Solidarité Bosnie ne prend pas en charge les frais résultant de problèmes de santé ou d’accidents. Chaque participant-e est responsable et est  tenu de prendre une assurance adéquate.

Nous sommes à votre disposition pour toutes questions concernant le voyage. N’hésitez pas à consulter notre site Solidarité Bosnie et son Forum. Solidarité Bosnie est aussi sur Facebook.
Nous disposons d’une bibliothèque et d’une large documentation sur la Bosnie-Herzégovine, qui sert notamment pour les travaux de recherche d’élèves et d’étudiants.
Nous vous invitons aussi à devenir membre de notre Association Solidarité Bosnie.
Cotisation 60 frs. CCP 10-711427-1   ou   Iban CH09 0900 0000 1071 1427 1
Ivar Petterson, président Solidarité Bosnie

Solidarité Bosnie. Rue des Savoises 15. 1205 Genève. Permanence le matin, tél. 022/321 63 14.
Site www.solidarite-bosnie.ch  avec Forum informatif.         E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

*****************************************************************************

 
Bosnie-Herzégovine
stop

Bosnie-Herzégovine.Des illyres à la période bogomile : 2000 ans avant notre ère, le sud-est de l’Europe était peuplé d’illyres. Au 2ème. siècle avant JC les romains ont construits des routes, des cités, dont l’ex-Palais de l’Empereur Dioclétien à Split (Dalmatie) reste un exemple.

 
Lire la suite...
 
Génocide de Srebrenica

stopLe génocide consiste à commettre certains actes dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux. Ces actes sont les suivants : meurtre de membres du groupe, atteinte à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe, soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence entraînant sa destruction physique, totale ou partielle

 

Lire la suite...
 
Marche pour la Paix

stopNous vous invitons à participer à cette 8ème Marche de 80 kilomètres, sur la trajectoire de la colonne des 14’000 hommes, contraints au soir du 11 juillet 1995 de fuir Srebrenica à cause de l’abandon par l’ONU de la défense de la « zone de sécurité » face à l’offensive des forces serbes.

Lire la suite...
 
Notre association

stopSolidarité Bosnie, Notre association, relancée en janvier 2009, regroupe des suisses et  des bosniaques.
Elle se base sur l’expérience acquise entre 1992 et 1996 par « Solidarité Bosnie », le journal « Mirna Bosna », l’Association pour la création de petites entreprises (1997-98) et l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica (2000-2008).

Lire la suite...
 
Guerre en Bosnie

consultingGuerre en Bosnie La guerre en Bosnie est une conséquence de la dislocation de la Yougoslavie, elle-même liée à la chute des régimes communistes en Europe de l'Est en 1989. La renaissance des idées nationalistes en Yougoslavie a fragilisé le rôle central du Parti communiste.

Lire la suite...
 

P U B L I C A T I O N

10 ans Solidarite BOSNIE

Presentation fevrier 2019new

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 4 invités en ligne

Adresse et téléphone

Video - La Guerre en Bosnie

Demo Image

Marche Srebrenica

Take the video tour on the ZOO!

La lutte des travailleurs de DITA


www.e-informatika.ch -Sites web Genève

Conception & réalisation CCF ccorrea
COPYRIGHT © 2013 Solidarité-Bosnie - Geneve GE - Suisse
Reproduction in whole or in part, or translation without written permission is prohibited.
All rights reserved